Qui sommes-nous ?

Historique et fondements scientifiques, l'équipe, les formateurs

Historique et fondements scientifiques

L’association Savoir-Être à l’École, créée fin 2014 à Paris, a pour objet de mettre au service du monde de l’éducation des outils concrets de connaissance de soi et de maîtrise des comportements, issus des avancées des sciences cognitives. Son action se fonde sur l’Approche Neurocognitive et Comportementale, appliquée dans le système éducatif en Belgique depuis une dizaine d’années par l’association Learn to Be sous l’impulsion de la Fondation M, également partenaires de Savoir-Être à l’École.

  • Télécharger la fiche de présentation de Savoir-Être à l’École
  • Lire la présentation de l’ANC, ci-dessous 

L’Approche Neurocognitive et Comportementale

L’Approche Neurocognitive et Comportementale (ANC) a été théorisée par le docteur Jacques Fradin et son équipe au sein de l’Institut de Médecine Environnementale (IME) créé en 1987 à Paris.

L’ANC est une application de la thérapie neurocognitive et comportementale, développée à partir de plusieurs modèles, dans une démarche scientifique pluridisciplinaire qui fait appel notamment à la biologie, aux sciences cognitives et du comportement, ainsi qu’à la sociologie et aux sciences humaines.

Cette approche se focalise sur les interactions entre les processus et réseaux cérébraux et les comportements, afin de proposer de nouveaux modèles de compréhension de ces derniers.

Ainsi ce travail de recherche fondamentale et d’intégration dans un modèle cohérent, associé à une pratique clinique de psychothérapie et de l’accompagnement, a permis de donner naissance à de nouvelles « grilles de lecture » des comportements humains, pour reprendre les termes du neurobiologiste et éthologue Henri Laborit (1914-1995), pionnier des neurosciences, qui a inspiré Jacques Fradin.

Pour en savoir plus sur les références bibliographiques, cliquez-ici

L’ANC est utilisée dans les domaines de la santé, des ressources humaines, du développement personnel, et de l’éducation, et contribue à développer les compétences psycho-sociales (soft skills) des personnes.

L’ANC AU SERVICE DE L’ÉDUCATION

Une meilleure connaissance de soi :

  • Sortir des situations problématiques
  • Amener les conditions favorables à l’apprentissage
  • Être source d’exemplarité en termes de compétences psycho-sociales et émotionnelles

 

Une meilleure compréhension des élèves :

  • Changer de regard sur l’enfant
  • Aider l’élève à lever les freins à l’apprentissage et à utiliser ses moteurs
  • Faciliter l’acquisition des compétences psycho-sociales et émotionnelles

Depuis 10 ans, l’association Learn to be mène des actions de formation et d’accompagnement auprès des écoles et personnels éducatifs de Belgique. Le programme intitulé « Savoir-Être à l’École » a fait l’objet d’évaluations par des chercheurs en sciences de l’éducation des universités de Namur et d’Anvers.

NEuroscol : en France, 32 personnels de 3 établissements scolaires de l’académie de Nice ont suivi à Bruxelles le programme dispensé par Learn to be dans le cadre d’un projet de mobilité de formation Erasmus +. Ce projet déployé sur deux années scolaires complètes (2015-2017) a été évalué par le CAPEF (Centre d’Analyse des Processus en Éducation et Formation) de l’Université de Nice-Sophia Antipolis.

Pour en savoir plus, rendez-vous dans la rubrique « Évaluations ».

Suivez notre actualité

Suivez notre actualité

Rejoignez notre mailing list pour rester informé de notre actualité et de notre agenda.

Pour en savoir plus sur la façon dont nous traitons vos données vous pouvez consulter notre politique de confidentialité des données.

Vous vous êtes inscrit avec susccès!

Pin It on Pinterest

Share This